.

Le kaléidoscope propose une veille de sites croisant art, vidéo, féminisme, cinéma, genre.... Une veille qui collecte et partage.
Cette interface agit tel "un instrument tubulaire contenant un jeu de miroirs et des fragments de verre mobiles, diversement découpés et colorés, produisant des figures qui varient à chaque secousse reçue par l’appareil." (définition du kaléidoscope par notre chère Académie française) auquel on aurait judicieusement ajouté du gender.

2018 Jan. 15 : Pink Money in Switzerland
Text by Siba Nkumbi Photos by Suzy Bernstein PINK MONEY, a showcase that describes the purchasing power of the (...)
Text by Siba Nkumbi Photos by Suzy Bernstein PINK MONEY, a showcase that describes the purchasing power of the LGBT+ community particulariy that tackles tourism as to who spends this money, who gets it and at what price! The show beautifully displayed the experiences of the artists in Europe in pursuit of this Pink Money, I got to be part of the people witnessing the show as Annalyzer, one of the artists shared her experience of Europe based on myself being thrown down the stairs by an airbnb worker, seeing and witnessing what that ordeal was like to her with my naked eye sparked a sense of healing which was beautifully delivered in the form of great artwork.
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: inkanyiso.org
A VENIR. AVENIR, quatre expositions.
A venir.... Sharon Kivland à L'espace d'art contemporain HEC de Jouy en Josas
A venir.... Sharon Kivland à L'espace d'art contemporain HEC de Jouy en Josas VALIE EXPORT à la galerie Thaddaeus Ropac, Paris Pauline Boudry & Renate Lorenz, Improvisation Télépathique au Centre culturel suisse Aia Bertrand et Raymond Duncan, deux protagonistes de Akademia, Performing Life, Villa Vassilieff, Paris
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Le Tout-Monde des revues repense la modernité occidentale (Sismographie des Luttes, INHA, Paris)
The American Indian Magazine "a journal of race progress", avec Nacoomer, daughter of Tahan en médaillon, n'est pas (...)
The American Indian Magazine "a journal of race progress", avec Nacoomer, daughter of Tahan en médaillon, n'est pas la première revue dans le temps considéré par Sismographie des Luttes. Ce numéro date de 1917, c'est d'ailleurs noté en sur-titre: "les peaux rouges dans la guerre mondiale". Mais ici, point de Verdun. Le journal serait plutôt du point de vue de Zitkala-Ša (1876–1938): écrivaine, éditrice, musicienne et activiste sioux, qui a également écrit le premier opéra amérindien et créé le National Council of American Indians, association militante pour les droits civiques. Rien moins. Il faut remonter exactement cent ans en arrière: 1817. L'Abeille Haytienne est la première revue à défiler sur l'un des écrans de Sismographie des luttes. Elle est le premier titre à butiner dans le sens –les sens, au (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Kynaston McShine (1935–2018)
Photo: Hyperallergic.
Photo: Hyperallergic. Lorsqu'on compile les expositions qui ont compté dans l'histoire de l'art canonique de la fin du XXè siècle, invariablement on tombe sur Primary Structures: Younger British and American Sculpture (Jewish Museum, 1966), première exposition d'art minimal dans un musée; sur Information (MoMA,1970), première exposition d'art conceptuel dans un musée; sur Andy Warhol (1989, MoMA, etc) première rétrospective Warhol totalisante (Warhol= histoire de l'art) dans un musée; The Museum as Muse: Artists Reflect (MoMA, 1999), première exposition sur l'artiste comme curator dans un musée, etc... Toutes ces expositions ont deux points communs: elles ont lieu dans un musée et elles sont dues à Kynaston McShine, dont on aurait immédiatement envie d'ajouter (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
La folie s'entête (Maison de Victor Hugo, La Folie en Tête)
Else Blankenhorn, Sans titre, non daté, inv. 4267 et (ci-dessous) Joseph Heinrich Grebing, Sans titre . Tous deux © Prinzhorn Collection, University Hospital, HeidelbergEn bas Victor Hugo, Fracta Juventus, 1864. Paris, Maison de Victor Hugo. La Maison de Victor Hugo a le chic pour proposer des expositions dont Victor Hugo est (n'est que) l'embrayeur, et qui partent, d'ailleurs, ailleurs. Cette saison, le prétexte de l'exposition est tout à fait réel, bien sûr, puisqu'il repose sur la folie familiale: celle du frère de Victor Hugo et celle d'Adèle, Adèle H. sa fille, qui en constituent le prologue. On y voit une carte d'étrennes (ci-dessus: elle est dédiée à Paul Meurice- par ailleurs le principal "donateur" de la Maison de VH– signée de l'auteur, datée 1er janvier 1864). Y (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Betty Woodman (1930-2018)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Close Encounters : Active Archives
In the context of the series Close Encounters, Nicolas Malevé, Femke Snelting and a.pass researcher Pierre Rubio (...)
In the context of the series Close Encounters, Nicolas Malevé, Femke Snelting and a.pass researcher Pierre Rubio will discuss the long history of Active Archives. Active Archives started in 2006 as a Constant project concerned with the digital archiving and publishing practices of cultural (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Constant
Iterations #1 : Trasformatorio Residency
The call for participation in the Trasformatorio international hacklab is open until 11 february 2018. (...)
The call for participation in the Trasformatorio international hacklab is open until 11 february 2018. Trasformatorio is a temporary laboratory that will take place in Sicily between April 20th to May 1st, 2018. It is organised by Dyne.org in collaboration with the City of Scaletta Zanclea. (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Constant
Time's Up
The clock has run out on sexual assault, harassment and inequality in the workplace. It's time to do something about it.
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Dada Africa, le jeu des enfants terribles (Musée de L'Orangerie, Paris)
Dada Africa, vues d'exposition au musée de L'Orangerie. Dada Africa. Un titre comme une chanson de Noah pour (...)
Dada Africa, vues d'exposition au musée de L'Orangerie. Dada Africa. Un titre comme une chanson de Noah pour raconter, donc, quelque chose comme une saga, comme un conte de Noël qui rapprocherait un mouvement, Dada —mais n'était-ce pas un contre-mouvement "affirmant tout, niant tout"— et un courant, une mode, un intérêt pour l'Afrique: une Afrique fantasmée, colonisée, fantôme, collectionnée, "machinée"(je pense à Impressions d'Afrique), rythmique... composant une "vogue nègre" qu'on associerait plus à un jouet, un truc enfantin (un jeu d'Enfants Terribles?) qu'au Congrès panafricain qui se tenait à Versailles à la même époque (1919), sous la houlette de WEB DuBois. D'ailleurs, Dada Africa est au Musée de L'Orangerie Parce que L'Orangerie n'est pas seulement le lieu des Nymphéas, mais aussi de la (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Monday Readings
From January to April 2018, Femke curates the research centre at a.pass, a programme for advanced performance and (...)
From January to April 2018, Femke curates the research centre at a.pass, a programme for advanced performance and scenography studies in Brussels. As part of this, she proposes five Monday Readings that bring habitual tool-situations apparent in a.pass in conversation with theoretical and (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Constant
Tim Rollins (1955-2017)
Tim Rollins et KOS. en 1988
Tim Rollins et KOS. en 1988 Tim Rollins et KOS, Animal Farm - New World Order,1989–92Ci-dessous, KOS au travail Avec Tim Rollins, l'art a toujours été un 'nous'. Né à Pittsfield, Maine, il a toujours imputé les origines de ce 'nous' à la technique du quilt pratiquée dans la campagne du Maine par des femmes ensemble et en réunion, essayant de s'impressionner l'une l'autre par leurs collages textiles, mais aussi en conversation permanente.. "C'est la démocratie rendue visible, matérielle", disait Tim Rollins. Il avait étudié à l'Université du Maine à Augusta puis, avait rejoint la School of Visual Arts à New York. C'est là qu'il avait rencontré certaines autres étudiant·e·s de Joseph Kosuth comme lui, avec (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Nouvelle mocheté parisienne (3135) : l'aménagement de pistes cyclables dans les grandes artères, un danger public.
photo (Twitter) Depuis l'été dernier, le boulevard Voltaire est en travaux. De la République à la Nation, par (...)
photo (Twitter) Depuis l'été dernier, le boulevard Voltaire est en travaux. De la République à la Nation, par tranches. La première a occupé l'été et l'automne de la Place à la rue Jean-Pierre Timbaud, puis l'automne et le début de l'hiver de la rue Jean-Pierre Timbaud à la rue Oberkampf, et ça continuera comme ça vers la place Léon Blum (mars 2018) puis à la Nation (décembre 2018) sur ce boulevard assez long, de 3km de long. Le but de cette opération à 5,5 million d'euros n'est pas d'éradiquer les manifestations République-Nation (quoique...). On a même vu, le jour d'une manif, les barrières et autres machines de chantiers disparaître, sans doute pour qu'elles ne servent pas aux manifestant·e·s. Et puis le lendemain, coucou, elles étaient revenues. Mais non, le but de l'opération est de réaliser deux (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
La Sécession Viennoise contre le gouvernement de coalition de droite et d'extrême droite en Autriche.
Voici la déclaration du conseil d'administration de la Sécession Viennoise, collectif indépendant d'artistes et d'architectes créée par Gustav Klimt, Josef Hoffmann, Josef Olbrich en 1897 et qui existe encore aujourd'hui (avec son bâtiment célèbre). Le 22 décembre, la Sécession Viennoise s'est érigée contre la reprise à son compte par la coalition de gouvernement du parti conservateur autrichien et du Parti de la liberté d'Autriche fondé par des anciens nazis (et qui détient trois ministères régaliens: Intérieur, Défense, Affaires étrangères) de la devise fondatrice de l'institution d'artistes. Rappelons que cette coalition "noire-bleue" n'a pas fait l'objet de vagues de protestations notamment européennes, au contraire de ce qui s'était passé en 2000, (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
2017 Dec. 15 : Ricki & Tony’s best wedding
Team TT Weds by: Lerato Dumse Days after making her/story in her birth country Botswana, Tshepo Ricki Kgositau (...)
Team TT Weds by: Lerato Dumse Days after making her/story in her birth country Botswana, Tshepo Ricki Kgositau walked down the aisle on Friday, December 15, 2017 in Cape Town, South Africa. Ricki reached a new life milestone by marrying the man of her dreams. On Tuesday, December 12, 2017, Botswana High Court ordered the state to legally recognise Ricki’s gender identity. Justice Leatile Dambe told the national registrar in Gaborone to change Ricki’s gender from male to female in the national registrar, and “issue her with a new identity card identifying her as a female”. The couple first met on a Sunday afternoon on the 10th of August 2014. The groom Tony Kanza believes he was destined to meet Ricki because they stayed in the same street in Cape Town and waited for their public (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: inkanyiso.org
Hubert Damisch (1928-2017)
Crédit photographique : © Renata Ponsold J'ai commencé à aller au séminaire d'Hubert Damisch au milieu des années 1970 (...)
Crédit photographique : © Renata Ponsold J'ai commencé à aller au séminaire d'Hubert Damisch au milieu des années 1970 (*). L'Ecole pratique des hautes études avait une succursale dans la très officielle rue de Varenne; c'est là qu'avait lieu son cours, en deux séquences menées tambour battant car le débit de Damisch avait un rythme étrange, à l'unisson de ses associations. Je me souviens l'avoir entendu parler de Marcel Mauss, de Franz Boas, de la double représentation et du potlach. Les trois heures hebdomadaires divisées en deux avaient lieu autour d'une grande table, où se pressaient Yve-Alain Bois (et ses questions pointues sur Mondrian), Jean Clay, Martine Deborne, Christian Bonnefoi, ou Philippe Duboÿ --impossible de ne pas se souvenir de l'exposé de Philippe sur sa thèse sur Lequeu, qui est (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
La Mairie de Paris n'en rate pas une.... et voilà le Plateau (l'espace d'exposition du FRAC Ile de France) en perdition. Et la Mairie de Paris revient sur sa décision.
En matière de démobilisation culturelle, la mairie de Paris n'en rate pas une. Après l'affaire de la Bibliothèque (...)
En matière de démobilisation culturelle, la mairie de Paris n'en rate pas une. Après l'affaire de la Bibliothèque Marguerite Durand, qui sans l'engagement militant de centaines de personnes, serait aujourd'hui en très mauvaise posture, on apprend qu'il y a une dizaine de jours, le cabinet de Bruno Julliard, premier adjoint d’Anne Hidalgo chargé de la culture, a informé le directeur du FRAC Ile de France, Xavier Franceschi, de l’arrêt total des subventions de la ville pour (140 000 euros sur un budget d’environ 1,9 million d’euros, la région apportant environ 1,5 million et l’Etat le reste). Le vote du budget 2018 de la Ville de Paris devrait avaliser cette décision, lundi prochain: dans ce cas le Plateau est menacé de disparition. (cf. plus bas) C'est d'autant plus navrant, que, selon Libération du (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Nataša Petrešin-Bachelez on Delphine Seyrig + screening of ‘à la santé des allies’ by Mounira Al Solh at the EYE Filmmuseum (Amsterdam) on December 15th 2017
Nataša Petrešin-Bachelez on Delphine Seyrig / Mounira Al Solh
Nataša Petrešin-Bachelez on Delphine Seyrig / Mounira Al Solh Mounira Al Solh, ‘à la santé des alliés’ (2003–2016), video still. Courtesy the artist. As part of If I Can’t Dance, I Don’t Want To Be Part Of Your Revolution’s introductions to the artists and researchers of VII (2017–2018), Social Movement, we are pleased to welcome you to the EYE Filmmuseum, Amsterdam on Friday 15 December for an introduction to Nataša Petrešin-Bachelez’s research on Delphine Seyrig and a screening of ‘à la santé des allies’ by Mounira Al Solh. The afternoon will begin at 2pm with Nataša Petrešin-Bachelez’s introduction to her contemporary reading and reactivation of the video work of French actress, video maker, and renowned feminist activist Delphine Seyrig (1932–1990). Central to the project is Seyrig’s (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Travelling Féministe
"Black women time now" Lubaina Himid Prix Turner 2017
Nous serons Qui nous voulons Avec qui nous voulons De la façon dont nous voulons Quand nous voulons Et c'est (...)
Nous serons Qui nous voulons Avec qui nous voulons De la façon dont nous voulons Quand nous voulons Et c'est maintenant. Et c'est ici+là et ici et là et ici et maintenant Maintenant Maintenant Maintenant Maintenant, Maintenant Maintenant, Ici Ici Ici Ici et Maintenant ici et maintenant maintenant. C'est ce qu'il y a écrit sur la robe de bois de We Will Be, exposée par Lubaina Himid au Battersea Arts Center, en 1983 dans Black Time Women Now. La même année, à l'Africa Centre de Londres, Lubaina Himid, Houria Niati, Sonia Boyce, Veronica Ryan, Claudette Johnson composent 5 Black Women. C'est Lubaina Himid qui a organisé ces deux expositions ovulaires (pour remplacer: séminales), ainsi que The Thin Black Line, à l'ICA, en 1985. Reprenant quasiment le même titre qu'à l'ICA, Thin Black Line (s) (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Python for Literary Creation
OLA is the TLA for the Parisian organisation Outils Libres Alternatifs (Alternative Free Tools). They will host a (...)
OLA is the TLA for the Parisian organisation Outils Libres Alternatifs (Alternative Free Tools). They will host a workshop with An Mertens on using Python code for literary creation. A line of code is like an action of a recipe. One prepares an ingredient, applies the aciton and the ingredient (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Constant
25 novembre. De la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes et des beaux-arts en particulier .
- Le 25 novembre 2017 c'est la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes. Le Planning (...)
- Le 25 novembre 2017 c'est la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes. Le Planning lance #ToutEstLié, une campagne digitale qui met l'accent sur le caractère systémique des violences patriarcales. #ToutEstLié, ça veut dire que les violences sont issues de rapports de force historiquement inégaux entre les femmes et les hommes, qu'elles s’appuient sur les stéréotypes de genre qui assignent des caractéristiques physiques et mentales différentes selon les sexes, justifiant une hiérarchie et une binarité entre les rôles féminins et masculins et confortant les hommes dans l’idée qu’ils peuvent exercer un contrôle sur le corps des femmes. #ToutEstLié, ça veut dire que les femmes appartenant aux minorités de race, de genre, de classe, d'état de santé, d'orientation sexuelle et (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Rythme inclusif. Aurelie Nemours à la Haus Konstruktiv de Zurich
Vues d'exposition Aurélie Nemours, Museum Haus Konstruktiv, 2017
Vues d'exposition Aurélie Nemours, Museum Haus Konstruktiv, 2017 Il est interdit de faire des photos à la Haus Konstruktiv, et google images ne produit guère que les vues d'installation de l'exposition superbe d'"Aurélie Nemours dans les collections suisses" joignant une jolie photo de l'artiste telle qu'on l'a rencontrée -- moi dans un premier lieu, puis Catherine Gonnard et moi- dans son atelier au square de Port Royal (Paris), où sont désormais conservées ses archives. Je dois dire que j'ai une passion pour ce tableau là, celui de gauche, à côté de Nombre et Hasard, 1992 qui est celui de droite, j'ai mal noté. Il s'agit de Rythme du millimètre, 1977 De loin, le carré noir apparaît gris, ou plutôt comme estompé par une feuille, un calque, qui cacherait sa surface. Lorsqu'on s'approche (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
No comment.
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Harcèlement (suite), un texte de Coco Fusco : "le monde de l'art est structuré de telle façon qu'il rend possible l'abus sexuel, et particulièrement dans les écoles d'art"
Le texte (en anglais ) de Coco Fusco est sur le site Hyperallergic
Le texte (en anglais ) de Coco Fusco est sur le site Hyperallergic illustration: Edgar Degas, Intérieur (Le Viol) via Wikipedia. La traduction du texte suivra. En attendant.... This is not the first time I have written about sexual harassment, and it probably won’t be the last. In 1994, I published an account of my experience as a caged Amerindian, a performance I created with Guillermo Gómez-Peña. At the end of my cataloguing of the audience’s unexpected reactions to us, I detailed an experience that I had had at the age of 22. That encounter made me understand viscerally just how invested Europeans and Americans were in the racist fantasies that I had explored in the performance. Though that essay has been republished dozens of times and I receive requests for interviews about (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Constant_V on the move
Constant_V is a series of installations that usually take place in the window of Constant, rue du Fort 5, in (...)
Constant_V is a series of installations that usually take place in the window of Constant, rue du Fort 5, in Saint-Gilles. Constant_V prefers showing work in progress, highlighting the conceptual, technical and collaborative processes part of creating an artwork. The installations are made with (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Constant
Une photoromance (Elisabeth Ballet, Tout en un plus trois, MAC/VAL, Vitry)
Je ne vous ai pas dit à quel point l'exposition d'Elisabeth Ballet m'a enchantée. Voir, sur un même plateau (et ses (...)
Je ne vous ai pas dit à quel point l'exposition d'Elisabeth Ballet m'a enchantée. Voir, sur un même plateau (et ses coulisses, ou ses envers), ces oeuvres disposées sans chronologie ni hiérarchie, mais à une même échelle commune, les grandes et les petites, les faites et les pas faites, celles qui s'exposent et celles dont seuls les plans ou le projet se sont déplacés, celles auxquelles on se heurte et celles qu'on doit apprivoiser, celles qu'on regarde à distance, celle au coeur duquel on s'asseoit pour écouter, celle grâce à laquelle on rentre et celles qui font voyager en restant immobile .... Ce n'est pas parce que j'ai écrit un texte pour le catalogue que j'en fais ici l'"article", vous me connaissez. Je vais simplement me contenter d'afficher ici ma photo-romance avec l'exposition. La liste (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Transmarcations guided tour
During the worksession Transmarcations a group of artists and art related practitioners experiment with concepts, (...)
During the worksession Transmarcations a group of artists and art related practitioners experiment with concepts, softwares, cartographies and representations. Much of this work is done behind closed doors. The reason for this is that it allows for new ideas and collaborations to grow in (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Constant
Transmarcations talks
This evening is organised in the framework of the Constant worksession Transmarcations that takes place (...)
This evening is organised in the framework of the Constant worksession Transmarcations that takes place simultaneously in De Beursschouwburg. Speakers A. Alexander Antonopoulos and Nishat Awan approach politics of locations and bodies, representations of biological, biographical and geographic (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Constant
18 novembre sauvons la Bibliothèque Marguerite Durand (et sauvons-là des pattes de Bruno Juilliard et d'Anne Hidalgo)... et grâce à la mobilisation, la Bibliothèque Marguerite Durand est sauvée (pour l'instant) !
: https://www.facebook.com/assomarguerite/ 29 novembre. Il faut lire le le compte rendu de la grrrrrrrande réunion (...)
: https://www.facebook.com/assomarguerite/ 29 novembre. Il faut lire le le compte rendu de la grrrrrrrande réunion où Bruno Julliard, premier adjoint chargé de la culture de la Maire de Paris a présenté son "petit document de quatre pages avec quelques phrases creuses et de jolis dessins en couleurs" aux syndicats, représentant·e·s de la Bibliothèque Marguerite Durand et dir cabs d'élu·e·s. Bruno Julliard avait déjà adressé une lettre à ceux·celles qui lui avaient écrit directement à la Mairie, qui valait son pesant d'incompréhension et d'incompétence. Mais lisons le bulletin de la CGT/dac/Mairie de Paris. "Reconnaissons que l’administration, sur la très forte pression des élus, n’a pas ménagé sa peine. Elle est allée jusqu’à faire quelques tours de magie pour transformer les bâtiments exigus de la (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
Reconsidérer le modernisme depuis le point de [re]vue : une 'sismographie des luttes' à l'Inha.
Avant l'article sur l'exposition Sismographie des luttes. Vers une histoire globale des revues critiques et culturelles, de l'Abeille Haytienne (1817) à Deng, revue kurde parue en 1989, voilà déjà le colloque des 16-17 novembre: Jeudi 16 novembre 20179h00 : Accueil des participants9h30 : OuvertureÉric de Chassey et Zahia Rahmani10h00 : SESSION I - Présentée par Devika Singh (Université de Cambridge)Tiphaine Samoyault (Université Paris 3) La revue : un espace de luttes, un espace en lutteAnne Lafont (EHESS) Le monde de l’art en revues : généalogie d’un objet de recherche11h30 : Pause11h45 : SESSION II - Présentée par Nelly Schmidt (CNRS)Rachel Danon (Université Peleforo Gon (...)
Lire l'article sur le site original
Aller sur le site original: Le Beau Vice
.