vendredi 11 janvier 2013
11:00 → 19:00 - lieu : La Maison Rouge
Carla Lonzi, critique d’art et féministe

Carla Lonzi, figure emblématique du féminisme italien, a été une critique d’art innovante dans les années 1960. Autoportrait, publié en 1969 et maintenant traduit en français pour la première fois, est un livre-montage réalisé à partir des conversations enregistrés avec quatorze artistes dans lequel Lonzi démantèle la critique d’art et invente une écriture basée sur la subjectivité, l’échange et la non-linéarité.

Cette journée d’étude s’intéresse à la trajectoire divergente de Carla Lonzi, qui abandonne l’art pour le féminisme, afin d’interroger les rapports entre art et féminisme à partir d’une perspective minoritaire et peu connue en dehors de l’Italie.

Entre historicisation et actualisation, il s’agira d’explorer les potentialités de la démarche de Lonzi pour une révision féministe de l’histoire de l’époque et son actualité pour un féminisme à venir, grâce à des contributions d’artistes, de critiques et d’historien-ne-s d’art.

Avec la participation de Lucia Aspesi, Sabeth Buchmann, Patricia Falguières, Nicole Fernandez Ferrer, Chiara Fumai, Elisabeth Lebovici, Griselda Pollock, Dora Stiefelmeier, Francesco Ventrella, Giovanna Zapperi.

Journée d’étude à l’occasion de la parution française de Carla Lonzi, Autoportrait, (JRP Ringier, coll. « Lectures de la Maison Rouge », 2012), conçue et organisée par Giovanna Zapperi avec Travelling féministe, en collaboration avec l’Association des amis de la Maison Rouge.

Les traces
Journée Carla Lonzi, critique d’art et féministe / art critic and feminist. II : Archives (Dora Stiefelmeier, Lucia Aspesi, Nicole Fernandez Ferrer)

En collaboration avec