Hommage à Colette Guillaumin par Paola Bacchetta
15 mai 2017, Ilana Eloit
Mots clés.

Texte écrit par Paola Bacchetta en hommage à Colette Guillaumin, grande sociologue et féministe matérialiste, qui nous a quitté-e-s le 10 mai 2017.

La brillante sociologue féministe Colette Guillaumin nous a quitté. C’est vraiment une journée triste. Elle était une pionnière en France avec son livre "l’Idéologie Raciste" (1972). Ce livre a servi de base à d’autres travaux sur le racisme (dont beaucoup - j’ai remarqué au fil des ans - ou elle n’est malheureusement pas cité). Colette a également écrit de manière aussi approfondie et brillante sur le sexisme. Très peu de ses travaux sont disponible en anglais ; juste une collection d’essais publiée au Canada. Colette était une personne extrêmement humble et douce. Je l’ai invitée aux États-Unis à plusieurs reprises, mais elle n’est pas venue une seule fois. Ses raisons ? Elle a dit qu’elle avait honte de ne pas pouvoir parler l’anglais et qu’elle avait l’impression qu’elle n’avait rien à contribuer. Il est dévastateur que cette femme absolument brillante ne soit jamais reconnue de manière adéquate pour les immenses contributions qu’elle a apportées à la théorisation et à la pratique féministes et antiracistes. Beaucoup d’entre nous avons énormément appris d’elle. C’est vraiment une journée triste. J’espère que ses travaux vivront toujours chez les générations suivantes. PRESENTE Colette Guillaumin !

Paola Bacchetta


En collaboration avec