« Films Femmes Méditerranée – 10èmes rencontres » à Marseille du 6 au 18 octobre

 

 

marseille

 

 

LES RENCONTRES FILMS FEMMES MÉDITERRANÉE sont un rendez-vous unique en Europe par leur double caractère : cinéma au féminin, cinéma du Sud. Créée en 2006 à Marseille, l’Association FILMS FEMMES MÉDITERRANÉE a pour vocation de faire découvrir et apprécier les oeuvres des réalisatrices des deux rives de la Méditerranée.

 

Aujourd’hui, les 10è Rencontres (6 octobre – 25 octobre 2015) resteront fidèles à l’objectif du départ : mettre en lumière le travail en cinéma des femmes  d’une Méditerranée  ouverte au monde ; Un cinéma exigeant, fort d’une énergie remarquable où de mèlent le drame et la comédie , l’intime et l’histoire en mouvement.

 

Les Rencontres sont animées par une équipe de bénévoles , elles bénéficient de financement des collectivités locales et de  sponsors privés.

 

——

 

Films Femmes Méditerranée fête ses dix ans ! Dix ans depuis sa première programmation italienne « 8 films, 8 réalisatrices, 8 jours ».

Aujourd’hui, il s’agit de 42 films, une nuit du court-métrage, 30 invités dont 15 réalisatrices, 16 pays, 14 jours. Contre vents et marées, l’équipe a tenu bon, soutenue par un public passionné et diversifié, par des collectivités publiques et des mécènes privés.

 

Nous nous sommes ouvertes à d’autres rives, nous avons repoussé les frontières. Les échanges se sont enrichis, nourris par des débats, des tables rondes, autour de questionnements qui, terrible constatation, demeurent, s’aggravent et forcent à l’engagement.

La Méditerranée est devenue la scène de tous les enjeux d’une tragédie mondiale où les femmes paient le prix fort !

La programmation 2015 s’en fait l’écho. Ce qui vous sera raconté, ce sont des histoires dures mais pas désespérées, histoires de femmes et d’hommes qui ne renoncent pas. La vie est la plus forte !

 

Plus fort que le rejet de l’autre, le désir de fraternité, à Riace, en Calabre, qui revit grâce à l’accueil de migrants.

Plus fort que l’oppression patriarcale, la renaissance de Vierge sous serment.

Plus opiniâtre que les règles des religieux iraniens, la voix des femmes de No land’s song.

Plus tenace que le silence de la mort, la parole des vivants de Les Messagers ou de Todos están muertos.

 

Pour ses dix ans, FFM tient à le dire avec force : la vie est là.

Dans cette fratrie de Waiting for August, dans l’obstination de la jeune ouvrière de Until I lose my breath, de la bourgeoise déclassée de Ligne de crédit ou de la jeune chanteuse tunisienne de A peine j’ouvre les yeux, dans l’engouement des Méditerranéennes pour les séries turques à succès.

Dans ce contexte de résistance et de passion s’inscrit naturellement notre hommage à Delphine Seyrig , réalisatrice, actrice dont l’intelligence et l’humour se sont conjugués avec le féminisme et l’amour du cinéma.

Saluez avec nous cet optimisme, et venez nombreux nous rejoindre pour ce dixième anniversaire de Films Femmes Méditerranée.

 

POUR LE PROGRAMME ET PLUS D’INFORMATIONS: http://www.films-femmes-med.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


En collaboration avec