Colloque Femmes en francophonie – 23 et 24 mars – Université d’Angers

Lien: https://gedi.hypotheses.org/613

 

 

Colloque international – 4ème édition

Les 23 et 24 mars 2017

Franco-Unis

Quelle place les femmes d’hier et d’aujourd’hui occupent-elles dans le monde de la francophonie ? Comment se positionnent-elles dans ce vaste et riche espace ? De quelle manière s’y expriment-elles ? Parfois épineuse, la question des femmes en francophonie peut s’étudier au croisement de domaines de recherche variés tel que la littérature, les sciences du langage, l’histoire, l’ethnologie, la sociologie, les médias, la communication ou encore la philosophie.

Organisé pour la quatrième année consécutive dans le cadre des Journées de la francophonie, ce colloque international se propose d’établir quelques éléments de réponse aux nombreuses questions que soulève la thématique des femmes en francophonie. Transdisciplinaire, il permettra aux chercheurs issus d’universités et de domaines de recherches divers de partager leurs connaissances sur la question des femmes en francophonie. Il donnera également à partager les expériences et le point de vue d’auteures issues d’horizons francophones variés.

 

 

Jeudi 23 mars 2017:

 

Amphi A – Faculté des Lettres 8 h 30

Accueil des participants –

Présentation exposition

 

9 h 00 Discours d’ouverture des représentants de l’OIF, GEDI et comités La parole au féminin Président de séance : Julien Kilanga

9 h 30 Tayeb Bouderbala, Professeur, Université de Batna, Algérie Émergence d’une écriture romanesque féminine de langue française en Algérie

9 h 50 Malgorzata Kamecka, MCF, Université de Bialystock, Pologne La mémoire des femmes dans les films d’Assia Djebar et de Yamina Benguigui

10 h 10 Débat

 

10 h 30 Pause

 

Président de séance : Chérif Souti

 

10 h 50 Josephina Bueno Alonso, MCF HDR, Université Alicante, Espagne L’afropéanisme de Léonora Miano : engagement esthétique et politique

11 h 10 Valérie Magdelaine-Andrianjafitrimo, MCF, Université de la Réunion, France Les paradoxes de la représentation et de « l’interférence » dans la francophonie littéraire : le cas de Michèle Rakotoson (Madagascar)

11 h 30 Nadja Maillard, MCF, Maëva Touzeau, Docteure, Université d’Angers France « Lire les femmes. Paroles de lecteurs et de lectrices francophones »

11 h 50 Débat

12 h 15 Déjeuner

 

L’identité féminine Président de séance : Benaouda Lebdaï

14 h 00 Anne Aubry, MCF, Université Pablo de Olavide de Séville, Espagne Leïla Sebbar, écrire pour devenir soi-même

14 h 20 Hibo Moumin Assoweh, MCF, Université de Djibouti, Djibouti La littérature féminine de Djibouti entre identité et altérité

14 h 40 Marie-Françoise Chitour, MCF, Université Galatasaray (Istanbul), Turquie Blessures intimes et coupures communautaires chez des romancières des Caraïbes et de l’Océan Indien

15 h 00 Martha Asunción Alonso, poète – doctorante, Université Complutense de Madrid, Espagne « Femmes-roseau » dans la littérature antillaise contemporaine : les héroïnes de Simone Schwarz-Bart, Gisèle Pineau et Michelle Maillet

15 h 20 Débat

 

15 h 40 Pause

 

Femmes et linguistique Présidente de séance : Sanda Maria Ardeleanu

16 h 00 Stéphane-Ahmad Hafez, Professeur des universités, Université libanaise, Liban L’impact d’une formation à distance – IFADEM sur l’insécurité linguistique d’enseignantes de français au Liban-nord : étude de cas

16 h 20 Nabil Boudraa, Oregon State University, Etats-Unis Les problématiques de la langue, de la femme et de l’histoire chez Assia Djebar

16 h 40 Cherif Souti, Docteur, Université de Constantine, Algérie Quand elles parlent de leur(s) langue(s) 17 h 00 Débat

 

17 h 30 Clôture –

Ateliers slam Slam – Femmes dans le monde

17 h 30 – 19 h 30

 

Vendredi 24 mars Amphi B – Bâtiment A Pôle scientifique:

 

L’espace féminin Présidente de séance : Nadja Maillard

9 h 00 François Ouellet, Professeur, Université du Québec à Chicoutimi, Canada Cartographie identitaire de Georgette Leblanc

9 h 20 Larissa Luica, Chercheure au CEREFREA, Université Bucarest, Roumanie Le retour de la fille prodigue  : dépaysement et extranéité dans L’Interdite de Malika Mokeddem

9 h 40 Benedetta De Bonis, Docteure, Université de Bologne, Italie Jocaste et Œdipe sur la route de Michèle Fabien : réécritures au féminin du mythe œdipien

10 h 00 Débat

 

10 h 20 Pause Les femmes et l’engagement Président de séance : Olivier Ernest

10 h 40 Nicolas Pitsos, Docteur en Histoire, chercheur associé au Centre de Recherches Europes-Eurasie (CREE) de l’Inalco. La francophonie comme horizon d’expression et espace de communication pour le mouvement féministe grec pendant l’entre-deux-guerres

11 h 00 Benaouda Lebdaï, Professeur, Université du Mans, France Ecritures anti-fatwa ou l’engagement des romancières algériennes

11 h 20 Belgacem Belarbi, Docteur, Université Ibn Khaldoun, Tiaret, Algérie Voix de femmes, à propos de Nina Bouraoui

11 h 40 Débat

 

12 h 00 Déjeuner Les femmes du monde Présidente de séance : Vesna Cakeljic

14 h 00 Messan Tossa, écrivain et Docteur, Université de Lomé, Togo Littérature togolaise : la parole aux femmes

14 h 20 Dalila Belkacem, MCF (HDR), Université d’Oran, Algérie Deux femmes en francophonie : Malika ALLEL avec Ils ont peur de l’amour, mes sœurs et Leila B avec Sex and the medina

14 h 40 Vesna Cakeljic, Professeure, Université de Belgrade, Serbie La féminité du monde dans Le Premier Siècle après Béatrice d’Amin Maalouf

15 h 00 Rania Fathy, Professeure, Université du Caire, Egypte Dire l’écriture dans la littérature égyptienne d’expression française L’exemple de la trilogie de Gulpérie Efflatoun

15 h 20 Débat

15 h 40 Pause

 

La femme militante Président de séance : Julien Kilanga

16 h 00 Sanda-Maria Ardeleanu, Professeure, Université de Suceava, Roumanie L’engagement féminin entre imaginaire (s) et réalité

16 h 20 Lamia Belkaied Guiga, Maître assistant, Ecole Supérieure de l’Audiovisuel et du Cinéma à Gamarth- Université de Carthage- Tunisie Selma Baccara  : Cinéaste, militante et femme politique  : combat d’hier combat d’aujourd’hui

16 h 40 Laurence Simard-Gagnon, doctorante, Université Queen’s, Kingston, Canada Entre projections temporelles et présent continu : être mère francophone à Kingston, Canada

17 h 00 Edmond Ngagoum, doctorant, Université Douala, Cameroun Rôles sociaux et engagement de la femme camerounaise : construction, évolution et réalités d’une altérité à questionner

17 h 20 Débat

17 h 40 Clôture

18 h 00 Cocktail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


En collaboration avec