Joan W. Scott invitée de l’émission La Grande Table sur France Culture le 20 janvier 2017: Podcast à (ré)écouter

Joan Scott fait-elle mauvais genre ?

 

Lien: https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/joan-scott-fait-elle-mauvais-genre

 

Alors que la « Women’s March on Washington » aura lieu demain aux Etats-Unis, nous marcherons de notre côté avec l’historienne américaine Joan Scott.

 

 

Les femmes marcheront demain sur Washington. La « Women’s March on Washington », qui était au départ l’initiative d’une avocate haiwaïenne, est devenue un mouvement mondial : 616 « marches sœurs » seront organisées le 21 janvier, en écho et en réponse à l’investiture du nouveau président américain Donald Trump qui prête serment aujourd’hui. De notre coté, nous marcherons avec Joan Scott, figure du féminisme contemporain et des « gender studies ».

 

« Le département était entièrement masculin et entendait le rester : le directeur écartait les femmes de son séminaire sous prétexte qu’elles pourraient distraire les étudiants masculins – un argument que j’ai retrouvé chez Rousseau ! Il lui a suffi d’apprendre que je parlais le français pour définir mon domaine de recherche : et c’est ainsi que je suis devenue historienne de la France ! » (Revue Vacarme, 2014)

 

Joan Scott « le voile expose une contradiction entre la différence des sexes légitimée par la nature et l’universalisme de l’individu abstrait » (La Grande Table)

 

En première partie, la Grande Table reçoit l’écrivain Hisham Matar pour son dernier roman.

Intervenants

  • Joan Scott : historienne, professeure émérite à la faculté de sciences sociales de l’Institute for Advanced Study de Princeton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


En collaboration avec