Archives de catégorie : Festival

Salon du livre lesbien le samedi 1er Juillet 2017 à Paris

Le Salon du Livre Lesbien (SLL) est une manifestation culturelle organisée par le Centre LGBT Paris-ÎdF. Né en 2012 de la volonté de valoriser et faire connaître la littérature lesbienne auprès d’un public plus large, il est en train de devenir un rendez-vous majeur de la scène littéraire.
 
Événement unique en France, le Salon du Livre Lesbien accueille une fois par an, en juillet, les autrices et les maisons d’édition dont les publications abordent des sujets à thématiques lesbiennes. Les autrices inscrites ont la possibilité de tenir un stand, de rencontrer le public, de dédicacer leurs ouvrages et de les mettre en vente par le biais de notre librairie partenaire. Les maisons d’édition pourront obtenir un stand pour la vente en direct de leurs publications, pourvu qu’elles s’inscrivent dans la thématique du Salon.
 
Le Salon du Livre Lesbien est également l’occasion pour le public de découvrir l’univers de la littérature lesbienne grâce à un large éventail d’activités : soirées, débats, conférences, expositions, rencontres avec les autrices et les maisons d’édition, performances, dédicaces, lectures… Le programme complet de l’événement et des soirées sera mis en ligne environ un mois avant chaque édition.
 
La 6e édition du Salon du Livre Lesbien aura lieu le samedi 1er juillet 2017, de 14h à 18h, dans les locaux de la Mairie du 3e arrondissement de Paris (2 rue Eugène Spuller). L’entrée au Salon est libre et gratuite. Retrouvez l’événement Facebook ici.
 
Plusieurs soirées thématiques viendront enrichir la programmation de cette cuvée 2017 ! Vous pourrez retrouver l’ensemble des événements créés dans le cadre du Salon un peu plus bas dans cette page, ou sur Facebook dans la page événements (https://www.facebook.com/pg/SLL2017/events/).

 

6e Salon du Livre Lesbien – Du 22 juin au 1er juillet 2017
Les autrices
Clémence Albérie Alpheratz Stéphanie Arc Sasha Be Marie-Jo Bonnet
Marie-Hélène Branciard CAB Léna Clarke Typhaine D Cristina Carmo Da Silva
Valérie Dureuil Rachel Easterman-Ulmann Nathalie Farnier Sylvie Géroux Marlène Jones
Cy Jung Marie-Eve Lacasse Julie Lezzie Manon Loisvaine Nancy Maurer
Fanny Mertz Edwine Morin Leslie Preel Isabelle B. Price Sophie Robert
Virginie Rousseau Emma Scott Aurélie Spiaggia Laura Trompette Lou Vernet

Lien: https://centrelgbtparis.org/salon-du-livre-lesbien

 

LOUD & PROUD 2017 : Le festival des musiques et cultures queer revient à la Gaîté Lyrique du 6 au 9 juillet 2017 !

4 jours de musiques et de cultures queer !

Ce festival questionne la représentation et la visibilité des minorités sexuelles dans la culture et entend redonner la priorité aux corps et aux identités queer en programmant, sur quatre jours de découvertes, des concerts, des ateliers, des performances, des rencontres et des projections.

 

La billetterie est ouverte !

Réservez votre pass 3 jours

Ou bien vos billets pour  :
Jeudi 6 juillet
Vendredi 7 juillet
Samedi 8 juillet

En accès libre pendant le festival

Retrouvez également pendant le festival en accès libre:

Jeux-vidéo queer au Centre de Ressources

Découvrir des jeux vidéo queer sélectionnés par La Gaîté Lyrique ou fabriqués par le collectif Le Reset en mode DIY.

Fanzines

Volumes #3 : Petit salon de revues queer et indépendantes

Le samedi 8 Juillet de 14h à 18h au Foyer Moderne

Projections en continu

Diaspora / Situations – Samedi 8 juillet au foyer historique
Un web-documentaire de Tarek Lakhrissi (France – 2016 – 48′)
Brefs portraits d’artistes et activistes minorisés qui décrivent leur rapport à leur corps et à leurs affects.

Bom-Bom’s dream – Pendant tout le festival à l’entre-foyer

Court métrage de Jeremy Deller & Cecilia Bengolea (France – 2016 – 12’48 »)
Une danseuse japonaise participe à un concours de dancehall jamaïcain.

Rythmasspoetry – Pendant tout le festival à l’entre-foyer
Court métrage de Jeremy Deller & Cecilia Bengolea (France – 2016 – 6’29 »)
Vidéo clip de rap avec danseuses dancehall dans une maison cossue de la banlieue lyonnaise…

Cabinet de témoignages filmés

Une caméra est installée : venez livrer vos témoignages, vos pensées, vos combats, vos victoires ! Parce que la mémoire est essentielle à notre histoire.

Le samedi 8 Juillet de 14h à 19h au 4ème étage

Visuels du festival par Sebastien Dolidon

 

PROGRAMME COMPLET SUR LE SITE DE LA GAITE LYRIQUE: https://gaite-lyrique.net/loud-proud-2017

 

 

 

 

 

 

CONCERTS:

 

MYKKI BLANCO + REBEKA WARRIOR + MOOR MOTHER + EASTER + SMERZ + YVES TUMOR

LOUD & PROUD

jeudi 6 juillet 2017 à 19h

AWARDS BALL : THE QUEER ICONS

LOUD & PROUD

vendredi 7 juillet 2017 à 19h

VENUS X + KIDDY SMILE (LIVE) + JENNIFER CARDINI + HONEY SOUNDSYSTEM + BIG DIPPER + CHINO AMOBI +TAMI T + DEENA ABDELWAHED (DJ SET)

LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 à 20h

Après-midi électro avec Venus X + guests DJ Sets

LOUD & PROUD

dimanche 9 juillet 2017 de 15h45 à 20h
PROJECTIONS:

Tom of Finland

Projection LOUD & PROUD

jeudi 6 juillet 2017 à 18h45

Un biopic intense retraçant l’histoire de l’artiste culte Tom of Finland et les événements qui ont influencé ses iconiques dessins homo-érotiques d’hommes musclés, désinhibés et fiers.

Aria

Projection LOUD & PROUD

vendredi 7 juillet 2017 à 18h45

Portraits croisés autour de la maternité, du désir d’enfant et du choix de la PMA en pleine Manif pour tous.

Images of Future Past

Projection LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 de 14h15 à 16h

Un programme de films d’aujourd’hui qui pensent demain à partir des images du passé.

Donna Haraway : Story Telling for Earthly survival

Projection LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 à 16h30

Un portrait drôle et attachant de Donna Haraway et son travail contre l’hégémonie de la vision masculine sur la nature et les sciences.

A Litany For Survival: the Life and Work of Audre Lorde

Projection LOUD & PROUD

dimanche 9 juillet 2017 à 14h15

Le portrait d’une poétesse américaine qui n’a jamais cessé de combattre les injustices sociales, et qui continue à inspirer toute une génération de femmes.

Liberté Folle : deux films d’Alexis Langlois

Projection LOUD & PROUD

dimanche 9 juillet 2017 à 15h45

Double projection de court-métrages réalisés par le jeune réalisateur français Alexis Langlois.

JUBILEE

Projection Loud & Proud x Le Tour du jour

dimanche 9 juillet 2017 à 17h45

Une satire de société imaginaire réalisée par le plus terroriste des réalisateurs gays, au cœur de l’été 1977.

RENCONTRES:

Rencontre avec Moor Mother

Rencontre LOUD & PROUD

jeudi 6 juillet 2017 à 18h45

Rencontre avec l’artiste pour parler musique, afrofuturisme et engagement politique.

Rencontre avec Elisabeth Lebovici

Rencontre LOUD & PROUD

vendredi 7 juillet 2017 à 18h30

Rencontre avec l’historienne autour de son ouvrage « Ce que le sida m’a fait, Art et activisme à la fin du XX ème siècle ».

Qu’à cela ne tienne ! – Explorations et expérimentations utopiques : Alice Carabedian

Conférence LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 de 14h30 à 15h30

Les images pour le dire (ou No One Leaves Delilah)

Rencontre LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 à 15h30

Une performance autour de l’amitié et des identités minorisées avec Tarek Lakhrissi et Lalla Kowska Régnier.

Made by trans vs made by others : réflexions situées sur les représentations des trans dans les séries et le cinéma

Conférence LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 de 15h45 à 16h45

Transmettre nos histoires, un enjeu politique ?

Conférence LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 de 17h à 18h

« Décoloniser le Dancefloor »

Conférence dansante LOUD & PROUD

samedi 8 juillet 2017 de 18h30 à 19h30

Rencontre avec Todd Shepard

Rencontre LOUD & PROUD

dimanche 9 juillet 2017 à 15h

Rencontre avec l’écrivain américain Todd Shepard autour de son ouvrage « Mâle décolonisation ».

PROGRAMME COMPLET: https://gaite-lyrique.net/loud-proud-2017

La BnF fait son Festival – La bibliothèque parlante: 20-21 mai 2017

Lien: http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/conferences/f.festival_bnf.html?seance=1223926993460&frm=oui

 

Pendant deux journées entières, la BnF ouvre grand ses portes pour donner la parole aux livres, aux documents d’archives sonores, aux lecteurs, aux passants…
Des invités prestigieux comme Isabelle Adjani, Fanny Ardant, Bruno Putzulu, Denis Lavant, Véronique Aubouy, Marcel Bozonnet, Amira Casar et bien d’autres, prêteront leur voix et leur talent, pour transformer la BnF en « Bibliothèque parlante » le temps d’un week-end. Une occasion de célébrer à voix haute les textes, les savoirs et les idées.

Événement

  • INFORMATIONS PRATIQUES

  • samedi 20 mai 2017 – 10h00-20h00François-MitterrandEntrée libre dans la limite des places disponibles
    Accès prioritaire dans les auditoriums pour les détenteurs du Pass Lecture/Culture
  • AUTRES SÉANCES

  • La Bibliothèque parlante

  • dimanche 21 mai 2017

logo de France Inter

Événement en partenariat avec Télérama, Lire et France Inter.

 

samedi 20 mai 2017   10h00-20h00

La Bibliothèque parlante

Programme

10h-14h, Salle A, salle de l’Audiovisuel, Salon de cinéma
Les écrivains ont la parole : entretiens et lectures
Programme inédit de films littéraires sur grand écran avec Albert Camus, Marguerite Duras par Benoît Jacquot., l’ atelier d’écriture de Valère Novarina,Marie Darrieussecq pour Histoires d’écrivains, et Eugène Ionesco qui lit ses contes pour enfants

11h -14h, Hall Est
Studio France Inter
Émission « Sur les épaules de Darwin » de Jean-Claude Ameisen en direct sur France Inter
et enregistrement de l’émission « On va déguster » de François Régis Gaudry

11h-11h30, Salle 70
Master Class Félix Libris

Comment interpréter à haute voix la littérature?
Félix Libris, star internationale de lecture à haute voix fait entendre l’interprétation la plus juste possible de textes littéraires (Baudelaire, Beckett, Chevillard, Diderot, Flaubert, etc.) Ces lectures commentées de façon amusante et savante dévoilent une approche vivante des livres

12h-12h30, Foyer du Petit auditorium
Match d’improvisation littéraire par la Ligue Française d’Improvisation

12h30-13h, Hall Ouest, Globes de Coronelli.
La scène des globes. Café-concert
Suite de mélodies françaises sur les textes de Mallarmé, Verlaine, Baudelaire, Cocteau ou encore de Pierre Louÿs.
Par Eva Kubicek , chant et Séverin Treille, piano

12h30-13h, Hall Ouest, Globes de Coronelli
La scène des globes. Café-concert
Suite de mélodies françaises sur les textes de Mallarmé, Verlaine, Baudelaire, Cocteau ou encore de Pierre Louÿs
Par Eva Kubicek, chant et Séverin Treille, piano

13h45, Salle I, Centre national de la littérature pour la Jeunesse
Lectures à l’attention des 9-12 ans proposées par le CNLJ
Par Macha Dussart et Numa Vilató, comédiens
L’opéra de la lune Jacques Prévert
La belle lisse poire du prince de Motordu
Jack Sendak, Funambule, Traduction de Françoise Morvan
Michel Tournier, Barbedor

14h-15h, Grand auditorium
Rencontre
Robert Lepage
et Alberto Manguel, autour de La bibliothèque la nuit

14h-15h, Salle 70
« Tout Proust en 1h » avec Véronique Aubouy.

14h-14h30, Petit auditorium
L’Oulipo, La bibliothèque imaginaire de l’Oulipo
Jeux littéraires autour de la thématique de la bibliothèque

14h-17h, Salle A, salle de l’Audiovisuel
Livres enrichis : sélection de livres pour tablettes

En salle A, les livres s’animeront. Une sélection de livres pour tablettes, enrichis et augmentés, sera proposée dans le cadre d’ateliers. Des titres primés comme Wuwu and Co ou Night of the living dead Pixels prendront vie sur grand écran

14h30-15h, Hall Ouest, Globes de Coronelli
La scène des globes. Café-concert
Un Café-concert verra se succéder de jeunes artistes de la scène française avec un programme Prévert proposé par le Hall de la Chanson et les élèves du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

14h30-15h, Hall Est, scène côté frise
Jeune publicL’heure du conte pour les enfants et la famille par Philippe Imbert

14h45, Salle I, Centre national de la littérature pour la Jeunesse
Lectures à l’attention des 9-12 ans proposées par le CNLJ
Par Macha Dussart et Numa Vilató, comédiens
L’opéra de la lune Jacques Prévert
La belle lisse poire du prince de Motordu
Jack Sendak, Funambule, Traduction de Françoise Morvan
Michel Tournier, Barbedor

15h-15h30, Club de l’Est
Grandes lectures, grands lecteurs
Isabelle Fournier
, lecture de textes de Louise Labbé (XVIe siècle) déclamés en français de la Renaissance

15h-15h30, Hall Ouest, Hall des Globes
Balade en poésie par Christiane Taubira

15h15-15h45, Salle 70
Ateliers de lecture à haute voix
Par la Compagnie Les Livreurs.

15h30-16h, Foyer du Petit auditorium
Match d’improvisation littéraire par la Ligue Française d’Improvisation

15h30-16h10, Petit auditorium
Grandes lectures, grands lecteurs
Bruno Putzulu
, autour de La vie devant soi d’Émile Ajar / Romain Garry

15h30-16h30, Grand auditorium
Grandes lectures, grands lecteurs
Fanny Ardant
et Sonia Wieder Atherton, autour de Marguerite Duras

15h45, Salle I, Centre national de la littérature pour la Jeunesse
Lectures à l’attention des 9-12 ans proposées par le CNLJ
Par Macha Dussart et Numa Vilató, comédiens
L’opéra de la lune Jacques Prévert
La belle lisse poire du prince de Motordu
Jack Sendak, Funambule, Traduction de Françoise Morvan
Michel Tournier, Barbedor

16h-16h30, Hall Est, scène côté frise
Jeune publicL’heure du conte pour les enfants et la famille par Philippe Imbert

16h-16h30, Salle 70
Master Class Félix Libris
Comment interpréter à haute voix la littérature?
Félix Libris, star internationale de lecture à haute voix fait entendre l’interprétation la plus juste possible de textes littéraires (Baudelaire, Beckett, Chevillard, Diderot, Flaubert, etc.) Ces lectures commentées de façon amusante et savante dévoilent une approche vivante des livres

16h-16h30, Petit auditorium
L’Oulipo, La bibliothèque imaginaire de l’Oulipo
Jeux littéraires autour de la thématique de la bibliothèque

16h15-16h45, Hall Ouest, Globes de Coronelli
La scène des globes. Café-concert
Suite de mélodies françaises sur les textes de Mallarmé, Verlaine, Baudelaire, Cocteau ou encore de Pierre Louÿs
Par Eva Kubicek, chant et Séverin Treille, piano

16h30-17h15, Spectacle itinérant entre les halls Ouest et Est (départ devant le vestiaire Hall des Globes)
« AE – Les Années » par la Compagnie ToNNe
Traversée de l’écriture d’Annie Ernaux, des années 1940 à nos jours. Les textes évoquent l’évolution de la place de la femme, la découverte du désir, les luttes pour le droit à l’avortement et l’arrivée de la modernité

16h30-17h15, Hall Est, Aquarium
Jeune public – Les petits goûters philosophiques
Par Véronique Delille
Tous publics à partir de 5 ans. Thème : « le vrai et le faux »

16h45, Salle I, Centre national de la littérature pour la Jeunesse
Lectures à l’attention des 9-12 ans proposées par le CNLJ
Par Macha Dussart et Numa Vilató, comédiens
L’opéra de la lune Jacques Prévert
La belle lisse poire du prince de Motordu
Jack Sendak, Funambule, Traduction de Françoise Morvan
Michel Tournier, Barbedor

17h-18h, Salle 70
« Tout Proust en 1h » avec Véronique Aubouy

17h-18h, Grand auditorium
Spectacle musical autour de Rose Planète par Nicolas Comment
Du parlé-chanté (sprechgesang) à l’électro post rock vidéo ambiant

17h-17h30, Hall Ouest, Globes de Coronelli
La scène des globes. Café-concert
Un Café-concert verra se succéder de jeunes artistes de la scène française avec un programme Prévert proposé par le Hall de la chanson et les élèves du CNSMDP

17h-17h30, Club de l’Est
Grandes lectures, grands lecteurs
Isabelle Fournier
, lecture de textes de Louise Labbé (XVIe siècle) déclamés en français de la Renaissance

17h-20h, Salle A, salle de l’Audiovisuel, Salon de cinéma
Les écrivains ont la parole : entretiens et lectures
Programme inédit de films littéraires sur grand écran consacré aux femmes de lettres avecColette, Marguerite Yourcenar, Nathalie SarrauteAnnie Ernaux, Lydie Salvayre et Sylvie Germain

17h30-18h, Hall Est, Aquarium
Jeune public – Leçons de philosophie notamment à partir du Prince de Motordu
À l’attention des 7/10 ans.

18h-18h30, Foyer du Petit auditorium
Match d’improvisation littéraire par la Ligue Française d’Improvisation

18h-19h20, Petit auditorium,
BERLIN 33 Histoire d’un Allemand
d’après Histoire d’un Allemand – Souvenirs  1914-1933 de Sebastian Haffner (Actes Sud) – traduction de Brigitte Hébert – 2002, adaptation René Loyon, spectacle conçu par Laurence Campet, Olivia Kryger et René Loyon
Jeu : René Loyon – direction d’acteur : Laurence Campet et Olivia Kryger, son : Hervé Le Dorlot, lumières et régie générale : Frédéric Gillmann

18h30-19h15, Grand auditorium
Grandes lectures, grands lecteurs
Amira Casar,
Ouestern de Claire Guezenguar
Mise en espace par Razerka Ben Sadia-Lavant

 

Et toute la journée

Hall Ouest
Présentation de « machines à sons » de la collection Charles Cros
-« Puits à pétrole »
– Ronéophone Pathé
– Graveuse Brettmon
– Phonographe Fondain à feuille d’étain
– Dictaphone à cylindre
– Edison Voicewriter (dictaphone à disques souples)

Hall Ouest, installation et diffusion
SCUM Manifesto
Réalisé par Carole Roussopoulos et Delphine Seyrig (1976).
Vidéo restaurée en 2017. Première présentation publique.
La version française de SCUM Manifesto, le manifeste féministe radical de Valerie Solanas paru en 1967 aux États-Unis, est épuisée depuis sa sortie en 1971 en France. Les deux réalisatrices répondent à la violence épistémologique que constitue cette censure éditoriale en mettant en scène une lecture de SCUM Manifesto : Delphine lit des extraits que Carole tape à la machine…

15h Salle B, 16h Salle C, 17h Salle G
Le carillon de la BnF
Lectures sonores. Aux heures dites, dans les salles de lecture, un court texte en lien avec la (ou les) discipline (s) sera lu par les Livreurs.

Installation, Hall Est
« Livre in room »
Expérience d’un cabinet de curiosités en forme d’hologramme sonorisé lié à un texte choisi sur une étagère dans un espace clos

Terrasse Est
Les grandes voix du XXe siècle
Façon sieste électronique, dans des transats, écoute individuelle au casque d’archives des paroles de Guillaume Apollinaire à Roland Barthes, en passant par Marguerite Duras et Nathalie Sarraute, Albert Camus, René Char ou Simone de Beauvoir…

Salle des Commissions
Le studio BnF, «  A moi de lire »
Le public lit des textes sélectionnés dans Gallica autour du thème des bibliothèques. Chacun peut enregistrer sous forme d’un « sonomathon » image et /ou son ces séquences qui sont ensuite mises en ligne sur Youtube

Esplanade Est
Le marathon lecture
Envie d’un projet fou et collectif autour de la lecture ?
Venez-vous relayer pour lire, pendant deux jours, le Don Quichotte de Cervantès. Comédien ou amateur, grand ou petit lecteur, votre participation est de mise pour ne pas rompre la chaîne ! A cette occasion, Gallica proposera, aux plus timides comme aux plus téméraires, de puiser gratuitement dans son catalogue de livres numériques

Haut-de-jardin
Surprises itinérantes par la Ligue Française d’Improvisation

La Bande-son de la BnFsur inscription à l’accueil
SAMEDI : A partir de 10h30, Galerie Jules Verne // DIMANCHE : A partir de 13h, Galerie Jules Verne
Par petit groupe, à partir de sons enregistrés par des artistes, composer des saynètes sonores faisant revivre les grands auteurs et les héros de la littérature internationale.durée : 30 min, 7 sessions dans la journée

Cinéma Sonore, Hall Ouest à côté de l’œuvre de Louise Bourgeois
atelier en continu, accès libre. Public familial
Durée : expérience sonore de 5 à 15 min
Seul ou en famille, écoutez et créez les univers sonores des romans de la BnF

Esplanade de la BnF, côté Est
Food trucks avec installation de « coins de lectures » (Speaker Corner)

 

Visites de la BnF

•Visites des coulisses de la BnF (Belvédère, TAD)
Des médiateurs emmènent des groupes de 20 personnes pour une découverte de la BnF et de ses espaces privés
Visite en continu (sans inscription / accès libre)
SAMEDI : de 10h30 à 19h45 (dernier départ à 19h15) toutes les 15 min / DIMANCHE : de 13h à 18h15 (dernier départ à 17h45) toutes les 15 min
Durée de la visite : 30 min
RDV dans la hall Est, au niveau des vestiaires

•Exposition Sciences pour tous en accès libre
Allée Julien Cain


•Visites de la collection Charles Cros (sur inscription)

La collection Charles Cros rassemble plus de 1400 appareils d’enregistrement et de lecture de documents sonores, vidéo et multimédia. Héritière des institutions qui ont précédé le département de l’Audiovisuel, elle présente trésors et excentricités techniques, objets du quotidien et prototypes industriels. (Présentation de « machines à sons » de la collection Charles Cros hall Ouest)

Le 20e Printemps lesbien de Toulouse du 11 au 21 mai 2017 !

 

Cet anniversaire se joue en 18 événements – dont 8 non mixtes – sur 2 semaines.
Films – feu roulant d’images, fixes ou animées, historiques et mythiques –,
théâtre en chansons, slam, philosophie, littérature, conférence, atelier, rencontres.
Les temps forts
: le concert de la bluffante Aurore Chevalier, la recherche inédite de Catherine Gonnard sur les écrivaines lesbiennes à la télévision dans les années 1950-70, une sélection de films sur l’art féministe aux Abattoirs, une rencontre avec des lesbiennes réfugiées.

 

ÉDITORIAL

20ans#lebelâge! ______________________________________________________________

Vingt Printemps ça se FÊTE fort.
Vingt Printemps ? Le bel âge pour enrager, pour exulter. En amour de nous, en célébration de nous. Pour sûr, on va encore bien s’amuser !

En faisant quoi ?
D’abord se rappeler à nos bons souvenirs. Se lancer sur la piste de nos Histoires et danser nos Pensées, étreindre nos Émois, foudroyer l’Ennemi, (continuer à) démonter de nos Concepts ses machineries à nuire, faire du Féminisme tout un Art. Et que dire du Lesbianisme ! Bref, rien que des majuscules.
Et les lesbiennes sont partout. Et ne céderont jamais sur leurs Désirs. D majuscule pareil. Puisque enfin, le désir, c’est la clef non ?

Penser la langue,
l’écriture, le lesbianisme.
Avec la VOIX de Michèle Causse, restituée grâce à des Entretiens en partie inédits, publiés par nos amies du Québec, les éditions Sans Fin.
Et puisque les lesbiennes sont partout, elles sont même à la télé et le prouvent, grâce à Catherine Gonnard qui dé-voilera les pépites de la petite lucarne. Décennies 1950-70: des écrivaines lesbiennes se faisaient interviewer en transmettant leurs messages… subliminaux. Ou pas !

Quant à la traque de nos images elle est cruciale, nous le savons depuis toujours. Aussi pour l’inauguration de ce 20e Printemps, ce sera un feu roulant d’images, fixes ou animées, historiques et mythiques, de nos faits et gestes. Depuis le légendaire Bagdorama de 1992 (tandem Julien-Godon) au Lesborama inédit de la photographe Odile Debloos (sur nos colloques 2002-2009) et la vidéo émouvante du duo Flous-Lazzarotto sur le colloque 2006 (Tout sur l’amour), en passant par le réjouissant LEZbiennes sinon rien, réalisé en 2009 pour les 20 ans de Bagdam par les Joséfine-Barbara, et enfin le cocktail des petits bijoux de bandes annonces de Flora Cariven, additionnées à d’autres surprises en exclusivité.

Cabaret, cabaret… Et que les spectacles commencent ! Et nous en aurons tout notre content à applaudir, avec Aurore Chevalier, dont les « putains d’poèmes » parlent lesbienne en évidence, et les duettistes férocement féministes du collectif L’Intruse.

Et puisque le lesbianisme est aussi tout un art, pétri d’un féminisme à ses débuts d’une subversivité inouïe, nous passerons des films qui en témoignent : Womanhouse, Interior Scroll, audaces à scotcher de plaisir, utopie créatrice à mourir d’envie de faire tout comme elles, ces lesbiennes et féministes révolutionnaires des années 1960-70-80…

Et la poésie ?
Présente ! Via un duo de choc : quand Hammer (Barbara) « rencontre » Bishop (Elisabeth), l’une des big poètes américaines du XXe siècle, ça donne un documentaire d’une grande beauté plastique sur ce qu’étaient ces vies d’intellectuelles, d’architectes, de poètes lesbiennes dispersées dans une diaspora d’errances. Quand se DIRE lesbienne, malgré leur notoriété et leur aisance, était alors plus que problématique. Mais elles l’étaient, lesbiennes, et s’aimaient et se séparaient tout comme nous. Et vous mordrez dans la poésie de leurs aimances grâce à ce film, qui contextualise toute une époque dont nous sommes friandes.

Pour une mappemonde de nos existences
Voyage, voyage… La Hongrie aux temps du communisme, vous imaginez les lesbiennes, ce qu’elles vivaient ? Non. Eh bien le film de Mária Takács va vous faire percuter la chose. Et la Chine ? Et hop, deux films rares sur les Chinoises, trésors fournis par nos invitées Nicole F.-Ferrer du Centre audiovisuel Simone-de-Beauvoir et Marie Vermeiren, du festival international de films de femmes de Bruxelles, Elles tournent.
Rare aussi le film Rara (Chili), titre qui signifie « bizarre », donc homo. Vous avez dit bizarre ? En réalité insupportable, insupportable qu’il existe encore et partout des hommes pour empêcher une femme, au prétexte que c’était « la leur », d’avoir la garde des enfants qu’elle élève désormais avec sa chère amoure.
Et la révolution arabe chez les artistes femmes? Elle se hurle en mode Heavy Metal du côté du Caire. Oui, en Égypte !

Le moi Lesbienne
Inégales nous sommes sur la carte du monde. Beaucoup sont empêchées d’ÊTRE par l’internationale de la haine dans des nations toxiques. Une solidarité s’impose avec Les lesbiennes dépassent les frontières dont le moi lesbienne est si fort qu’elles ont risqué leur vie plutôt que d’y renoncer.
D’autres aussi n’ont pas renoncé, portées par la volonté farouche de garder leur moi intact ; elles témoignent dans l’excellent Gender Troubles: the Butches de Lisa Plourde.
Un atelier, malicieusement intitulé « Ton moi lesbienne à toi », nous met au défit de nous dire en 5 minutes !

Ce Printemps ne serait pas le 20e Printemps sans le gâteau et les bougies et LA fête et nos musiques.
Ces journées partagées nous régaleront encore d’échanges, d’intensité, de plaisirs et de rires. Toutes autant que nous sommes, mues par notre désir irrésistible d’être nos propres légendes dans notre vie même.

Le 20e Printemps lesbien de Toulouse est organisé avec nos partenaires associatives : Folles Saisons, la Luna loca (Toulouse), Cineffable (Paris), le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir (Paris)

 

Consultez le programme complet: http://www.bagdam.org/programmeleger017.pdf

TEDDY AWARD IN PARIS: Reprise d’une partie de la programmation du Teddy Award, prix LGBTQ de la Berlinale, au Cinéma du Luminor Hôtel-de-Ville les 28 et 29 avril

 

TEDDY AWARD IN PARIS : 2ème édition!

En ce premier jour du festival, nous avons le plaisir de vous présenter :

20h – God’s Own Country Film de Francis Lee – Royaume-Uni – 2017 – 104 mn – anglais st français

Le film sera présenté par Wieland Speck, directeur de la section PANORAMA de la Berlinale et par Michael Stuütz, coordinateur du Teddy Award.
Lors de ce deuxième jour, quatre films vous seront présentés :

15h – CLOSE KNIT de Naoko Ogigami – Japon – 2017 – 127 mn – japonais st anglais

17h30 – SMALL TALK de Hui-Chen Huang – Taiwan – 2017 – 88 mn – Taiwanais st anglais – Teddy 2017 du meilleur documentaire!
Il sera précédé de MIN HOMOSYSTER de Lia Hietala – Suède/Norvège – 15 mn – suédois st anglais – Teddy 2017 du meilleur court-métrage!

20h – CEUX QUI FONT LES RÉVOLUTIONS À MOITIÉ N’ONT FAIT QUE SE CREUSER UN TOMBEAU de Mathieu Denis et Simon Lavoie – Canada – 2016 – 183 mn – français, anglais

 

Lien sur le site du Luminor: http://www.luminor-hoteldeville.com/evenements/

Lien Facebook de la première journée: https://www.facebook.com/events/641355896072941/

Lien Facebook de la deuxième journée: https://www.facebook.com/events/1840522296196236/

Women in Activism Film Festival – Londres du 5 au 26 mai 2017

Women in Activism Film Festival

The Women in Activism Film Festival, co-presented by Black History Studies and the Bernie Grant Arts Centre, is a programme of screenings to hightlight the variety of work, experiences and achievements of black women around the world and through history. The screenings will focus on four women over four weeks featuring a mixture of feature films and documentaries. We will incorporate presentations and facilitate engaging post-film discussions with audience members.

Friday 5th May – 7:30pm

The Supreme Price

Director Joanna Lipper elegantly explores the struggle for women’s rights in Nigeria.

 

   The Supreme Price

Friday 12th May – 7:30pm

Mama Africa

The biography of South African singer Miriam Makeba who was driven into exile after fighting back against apartheid.

 

    Mama Africa

 

Friday 19th May 2017 – 7:30pm

The Amazing Nina Simone

The unknown story of one of America’s great musical geniuses.

 

The Amazing Nina Simone

Friday 26th May 2017 – 7:30pm

BaddDDD Sonia Sanchez

Described as ‘a lion in literature’s forest’ by her friend Maya Angelou, Sonia Sanchez is a poet and activist with a decades-long career in the struggle for equal rights.

 

BaddDDD Sonia Sanchez resized

 

Lien: http://www.berniegrantcentre.co.uk/women-in-activism-film-festival

Bernie Grant Arts Centre
Town Hall Approach Road
Tottenham Green
London
N15 4RX

La nuit des lanceuses d’alerte à la Gaité Lyrique avec Missy Ness, Deena Abdelwahed, Nur, et SkyWalker le samedi 28 janvier de 23h30 à 5h30

Pour illustrer cette nuit des lanceuses d’alerte, la Gaîté Lyrique invite quatre femmes qui ont émergé suite au vent de liberté soulevé par les révolutions des Printemps arabes et qui expriment leur rébellion par le prisme de la musique:

Missy Ness (DJ Set), Deena Abdemwahed (Feat. WAF), Nur (Feat. Nurah Farahat) et SkyWalker (DJ Set)

NUR

NUR

 

SkyWalker

SkyWalker

 

Missy Ness

Missy Ness

 

Deena Abdelwaheb

Deena Abdelwaheb

Plus d’infos: https://gaite-lyrique.net/la-nuit-des-lanceuses-dalerte

Cycle « Les nouvelles voix du cinéma chinois » à la Cinémathèque du 11 janvier au 20 février

Le 11 janvier démarre à la Cinémathèque un cycle sur le cinéma chinois contemporain, intitulé « Les nouvelles voix du cinéma chinois », dont la commissaire est Bérénice Reynaud.

 

« En 2000, un courant d’air frais souffle sur le cinéma indépendant chinois. Entre l’humour, le romantisme et une réinvention un peu sauvage du néoréalisme, souvent munis de caméras numériques, de nouveaux réalisateurs et réalisatrices explorent une Chine en plein changement. Ils vont filmer dans les provinces les plus lointaines ou dans les recoins secrets des grandes villes. On compte parmi eux des fils de paysans, des militants queer, des membres des minorités ethniques. Panorama d’une nouvelle génération de cinéastes. »

 

Parmi les événements à ne pas manquer:

 

Ouverture du cycle avec « Des Jours éblouissants/In the Heat of the Sun » de Jiang Wen le 11 janvier à 20h.

 

Conférence de Bérénice Reynaud le 12 janvier à 19h.

 

Projection le 19 janvier de « Fish and Elephant » de Li Yu, film lesbien underground, en présence de Nicole Fernandez Ferrer.

 

Une riche programmation à découvrir ici: http://www.cinematheque.fr/cycle/nouvelles-voix-du-cinema-chinois-366.html

Journées internationales du film sur l’art au Musée du Louvre: ouverture avec Agnès Varda le 13 janvier 2017

Cycle de films

Journées internationales du film sur l’art, 10e édition

 

Du 13 au 22 janvier 2017
Les Journées internationales du film sur l’art (Jifa) se font chaque année l’écho du regard singulier que pose le 7e art sur le processus créatif et le rôle de l’art dans nos sociétés.

 

 

Pour fêter ses dix ans, le festival vous propose un programme particulièrement riche, avec trois temps forts : une carte blanche donnée à Agnès Varda, avec projections et rencontres, une série de focus et une sélection des meilleurs films de ces deux dernières années.
Le premier s’intéresse à la représentation à l’écran du tableau de Picasso, Guernica (1937), rendant un hommage au cinéaste Carlos Saura en sa présence.
Le second propose une rencontre avec le documentariste Jean-Michel Meurice.
Le troisième, enfin, est consacré à la danse, sur scène et à l’écran, en écho à l’exposition de la Petite Galerie, « Corps en mouvement ». Le spectacle vivant vient ainsi résolument placer ce festival à la croisée des arts.

 

Du 13 au 15 janvier 2017
CARTE BLANCHE À AGNÈS VARDA

Photographe, plasticienne, auteur de films de fiction novateurs comme Cléo de 5 à 7 ou Sans toit ni loi, Agnès Varda a réalisé, dès les années 1950, de nombreux documentaires et courts métrages qui témoignent, comme ses reportages photographiques, de l’attention chaleureuse qu’elle porte aux autres, que ceux-ci soient simples passants, collectionneurs ou artistes. Cette carte blanche nous offre l’occasion de découvrir, en sa compagnie, ces films rares, emplis d’humour et de sensibilité.
Cette rétrospective fera l’objet d’une reprise au 35e FIFA de Montréal.

 

Du 18 au 20 janvier 2017
FOCUS

Cette année, le programme propose trois focus. Le premier est consacré à la danse, sur scène et à l’écran, en écho à l’exposition « Corps en mouvement » de la Petite Galerie. Le second s’intéresse à la représentation à l’écran du tableau de Picasso, Guernica (1937), rendant un hommage au cinéaste Carlos Saura en sa présence. Le troisième propose une rencontre avec le documentariste Jean-Michel Meurice.

 

Du 21 au 22 janvier 2017
JIFA : SÉLECTION 2017

Les Jifa proposent une sélection des meilleurs films sur l’art réalisés au cours des deux années écoulées. Les films sélectionnés ont pour particularité soit de traiter de sujets inédits, soit de poser sur l’art et les artistes un regard singulier et novateur, loin des codes du documentaire classique sur l’art.

 

 

Lien: http://www.louvre.fr/cycles/journees-internationales-du-film-sur-l-art-10e-edition/presentation#tabs

Le Festival « Un état du monde…et du cinéma » a lieu au Forum des images du 18 au 27 novembre et promet une belle programmation

forum

 

Créer un dialogue entre le monde géopolitique et le cinéma, découvrir grâce aux images ce que vivent les hommes et les femmes au-delà de nos frontières, appréhender les enjeux internationaux en confrontant les points de vue… Pour sa 8e édition, le festival reconduit ces ambitions à l’occasion d’avant-premières, rétrospectives et sections thématiques, en présence d’invités et sous l’égide de l’ex-garde des Sceaux et ministre de la Justice, Christiane Taubira.

 

Cette édition accueille également un cinéaste auréolé d’un nouveau prix cannois, Cristian Mungiu, figure de proue du jeune cinéma roumain. Le réalisateur du récent Baccalauréat et de 4 Mois, 3 semaines, 2 jours (récompensé par la Palme d’or en 2007) définit lui-même son style cinématographique comme « film social sous tension ». Visage devenu incontournable depuis quelques années sur les écrans français, l’acteur Reda Kateb accompagne une sélection de films (Hippocrate, Qui vive) qui lui ont offert ses rôles les plus marquants.

 

IRAN : UNE TERRE DE CINÉMA AUX NOUVEAUX CONTOURS
Le cinéma iranien, qui a offert au 7e art de nombreux grands auteurs dont le regretté Abbas Kiarostami, ne cesse de se renouveler avec l’émergence d’un jeune cinéma indépendant, énergique et contestataire, plein de vitalité et d’esprit. Sans rien renier de ses prestigieux aînés, cette nouvelle génération, à la fois cinéphile et totalement en phase avec l’ère des réseaux sociaux, invente sa propre voix qu’elle tient à faire entendre, avec ou sans autorisation. Audace formelle et imagination débordante s’entrelacent avec un sens aigu de l’observation de la société iranienne, dans des films forts et vibrants qui questionnent les mutations de l’Iran d’hier et d’aujourd’hui, et interrogent les rapports du pays avec le reste du monde.

 

IDENTITÉS : QUI EST « JE » ? QUI EST « NOUS » ?
Qu’est-ce qui fonde notre identité ? Le sexe, la couleur de la peau, une classe sociale, une orientation sexuelle, une famille – biologique ou adoptive – un pays, un terroir, une nation, une langue, une lutte ? Comment le « je » s’articule-t-il avec le « nous » ? Comment se pense-t-on, se représente-t-on au sein d’un groupe ? Une programmation de films et de rencontres explore les diverses facettes des questions d’identités et de communautés, notamment une discussion entre Christiane Taubira et l’historien Patrick Boucheron s’annonçant riche et passionnante, animée par le philosophe Mathieu Potte-Bonneville. Pour en finir avec les visions figées et les assignations identitaires et suivre les pas du poète Fernando Pessoa qui écrivait : « Sois pluriel comme l’univers. »

 

Et tous les jours, des avant-premières, des apéros géopolitiques, des rencontres, des débats, une librairie et une expo viennent rythmer le Forum des images, plus que jamais ouvert sur le monde qui l’entoure.

 

Parmi les invité-e-s: Jean-Pierre Filiu, Costa-Gavras, Malika Amaouche, Elite Zexer, Patrick Boucheron, Barbara Cassin, Bani Khoshnoudi, Mathieu Potte-Bonneville, Sanaz Azari, etc.

 

PROGRAMME: http://www.forumdesimages.fr/media/fdi/36398-fdi_uedm_2016_32p_def_hdef_p_p-1.pdf

LIEN SUR LE SITE DU FORUM DES IMAGES: http://www.forumdesimages.fr/les-programmes/un-etat-du-monde-et-du-cinema-2016


En collaboration avec